Comment bien pratiquer le Yoga avec des enfants ?

Comment bien pratiquer le Yoga avec des enfants ?

Comment bien pratiquer le Yoga avec des enfants ?

(et faire en sorte qu’ils aiment ca !)

enfant yoga

Les enfants sont stressés, c’est un fait. En effet, plus d’un tiers des 5-13 ans est en souffrance psychologique.

Les causes de ce stress ? Un environnement familial sous tension (parents eux-mêmes stressés par leur job), échec scolaire, problèmes relationnels à l’école, harcèlement… Bien sûr il existe différents degrés de stress chez nos enfants, mais quoi qu’il en soit, il reste un fléau des temps modernes… 

Même les plus petits y sont sensibles, dès la maternelle, qui ne s’est jamais entendu dire “dépêêêêêêêêêêêche-toi, on va être en retard à l’école! ” Alors, oui on a tous un rythme à tenir, mais en parallèle, il est important de prendre soin de soi, de sa famille et de se réserver des moments de détente avec nos loulous.  

Les professeurs de Yoga pour enfants ont cette philosophie de capturer le temps présent. Leur approche se fait par le jeu, ils amènent les enfants dans des positions de Yoga sans même qu’ils s’en rende compte !

Le yoga pour enfant est en plein essor ces derniers mois en Europe. Cette activité ludique apporte vraiment des bienfaits incroyables sur votre enfant.

On a tendance à s’imaginer que notre enfant ne tiendra pas en place lors d’un cours ou alors sera trop turbulent pour ce type d’activité. Détrompez vous, le yoga pour enfant n’a rien d’ennuyant ni statique, au contraire les enfants se retrouvent complètement dans leur élément.

Le Yoga amuse les enfants

Le Yoga pour enfant est une activité ludique. Tant que l’apprentissage passe par le jeu ils coopèrent complètement, il ne s’agit pas du tout de les contraindre ni de les forcer, au contraire. Ils s’amusent tout en se connectant à leur force intérieure.

Si vous ne connaissez pas le Yoga pour enfant ou le déroulé d’une séance, vous pouvez découvrir, dans un premier temps grâce aux vidéos que l’on peut trouver sur Internet. Je vous mets un lien en bas de cet article pour découvrir les vidéos de Marianne Provost, une professeure de Yoga Canadienne qui a fait de sa passion son métier.

Comment se déroule une séance de Yoga pour enfant ?

Tout comme les adultes, il est conseillé d’avoir une tenue confortable (leggings, jogging) pour pouvoir prendre la place nécessaire et faire tous les mouvements souhaités. Il est conseillé également d’avoir un tapis de yoga ainsi qu’une serviette (pour l’hygiène).

La prof de yoga leur fait faire des mouvements tout en racontant une histoire. Pour se baisser par exemple elle leur dira d’aller cueillir une fleur à leurs pieds, pour le souffle et la respiration elle leur indiquera de souffler fort sur un ballon… Les enfants vivent une histoire et s’imaginent acteurs de celle-ci pendant le cours de Yoga, de ce fait ils sont complètement dans leur monde (imaginaire).

Le Yoga détend les enfants 

La méditation, elle aussi a ses idées reçues dans le sens ou l’on s’imagine en tailleur perché en haut d’une montagne par exemple. En réalité, la méditation, c’est se vider la tête de toutes pensées. 

Les enfants, contrairement aux adultes vivent, dans l’instant présent. Il est ainsi beaucoup plus facile pour eux de pratiquer la méditation contrairement à nous. Il suffit de les guider dans la respiration profonde et ils se concentrent uniquement là dessus. Je le pratique souvent avec le plus jeune de mes enfants qui panique dès qu’il se blesse, je lui dis: ” Allez, on fait la respiration yoga” et il se met à arrêter de trembler et à respirer profondément. C’est magique ! 

yoga pour enfants

Les enfants sont stressés

 

On a tendance à sous-estimer cette réalité. En tant qu’adulte, on est souvent préoccupé finalement, par le travail, le rythme de notre quotidien, les soucis.

L’enfant, lui aussi a ses problèmes, et à son échelle, ils sont tout aussi importants que les nôtres. L’école reste une source principale de stress (relations avec les autres, notes, professeurs). Le yoga permet aux enfants d’évacuer le stress absorbé lors de leur expérience scolaire.

 

 

Passer du temps de qualité avec son enfant

Pour pratiquer le yoga pour enfants, vous avez 2 possibilités. Soit vous disposez de temps pour vous rendre aux cours : Il existe des cours uniquement pour les enfants, ou alors des cours parent/enfant. Si vous manquez de temps (c’est un peu mon cas), vous pouvez vous organiser des moments au calme, à la maison en famille pour le pratiquer ensemble (avec des programmes en vidéos).

Ces moments de détente sont vraiment des moments précieux pour votre enfant, d’une part, qui ne demande qu’à passer du temps avec vous, mais également pour vous. On a bien souvent l’impression que la vie défile et que l’on ne profite pas assez, mais c’est quoi  ” profiter ” en réalité ? C’est vivre l’instant présent, un bon moment et ancrer ce moment particulier et précieux.

Les bienfaits sur le physique : Ce que le yoga apprend à votre enfant

  • La méditation : Nous l’avons vu précédemment, le yoga est lié à la méditation et permet de désencombrer leurs petites têtes.
  • La respiration : bien respirer, ce que nous adultes ne savons pas faire (bien souvent). Une respiration profonde, régulière, qui évacue les tensions du corps.
  • La digestion : La respiration entraine par ailleurs une meilleure digestion
  • La souplesse : La pratique des mouvements en douceur
  • La connaissance de son corps : La prise de conscience de son propre corps, de l’espace

 

Pour accéder aux vidéos de Marianne Provost, professeure de Yoga pour enfants au Canada : CLIQUEZ ICI

 

yoga enfant
Tapis yoga bleu
legging yoga noir
legging mandala

Partagez sur les réseaux !
error
Yoga pour enfant : Interview de Marianne Provost, professeure de yoga

Yoga pour enfant : Interview de Marianne Provost, professeure de yoga

Le Yoga pour enfant : Interview Marianne Provost, professeure de Yoga

Marianne Provost yoga

Il y a quelques semaines, j’ai découvert Marianne Provost grâce à sa chaine Youtube. En effet, étant moi-même amoureuse et pratiquante du Yoga, je recherchais cette fois-ci des cours adaptés à mes enfants, un peu plus ludiques que ceux pour adultes.

L’approche de Marianne m’a beaucoup plu, notamment car toutes ses séances se déroulent autour du jeu. Quoi de mieux pour interesser les enfants ? Ils ont tout de suite adhéré, oui même le plus turbulent ! Je vous laisse découvrir le Yoga pour enfants à travers les mots de notre experte en la matière : Marianne Provost.

Bonjour Marianne, peux-tu te présenter en quelques mots ?

 

Bonjour, je suis avant tout une maman. Je suis aussi professeure de yoga, de méditation et j’aime me proclamer activatrice de bien-être. Ma mission est d’accompagner les plus petits et les plus grands dans la gestion de leurs émotions afin qu’ils puissent vivre du bien-être au quotidien.

Peux-tu nous parler de ton parcours : Qu’est-ce qui t’a amené à pratiquer le Yoga  ?

 

Dans mon autre vie, j’ai occupé des postes en vente et en direction qui m’apportaient, évidemment, un grand lot de stress. Je me mettais quotidiennement une pression énorme sur les épaules pour être toujours la meilleure dans tout ce que j’accomplissais. Parfois même à m’en rendre malade…

Puis j’ai eu mes enfants et ma vie a pris un tournant. Je me suis mise à pratiquer davantage le yoga  pendant mon congé de maternité. C’est à ce moment que j’ai perçu et ressenti une réelle différence sur moi. Je me sentais bien, mon esprit était plus clair, j’étais plus calme et ce, malgré les heures en moins de sommeil. J’ai donc décidé d’aller approfondir ma pratique et de me former comme professeure de yoga.

 

 

cours yoga enfants

Tu es l’auteure du Blog : “Jesuisyoga”, selon ton expérience, comment procéder pour amener son enfant à pratiquer le Yoga ?

 

Je crois que la première des choses est de faire de ces moments de yoga, des moments pour vous. Que ces instants soient un moment privilégié que vous vous offrez avec votre enfant afin de connecter avec lui.

Ensuite, d’apporter le yoga comme un moment de jeu et de faire les mouvements et les méditations avec lui. Vous êtes son modèle ! Il faut aussi accepter que les cours ne soient pas parfaits ou complétés. Il faut laisser l’enfant évoluer à son rythme. Prenez le temps de souligner chaque avancement et réussite.

Finalement, je dirais que l’enfant, encore plus que l’adulte, a besoin d’une routine. Celle-ci lui permet de “décrocher’ plus rapidement et lui permet de comprendre dans quel état il doit être pour effectuer le yoga.

Je vous suggère donc, le plus possible, de faire la pratique toujours aux mêmes moments de la journée et de commencer avec de petites périodes de temps, mais que vous serez capable de respecter.

Est-ce possible de pratiquer le Yoga avec un enfant turbulent ou qui manque de concentration ? 

Certainement ! D’ailleurs, ce sont souvent ces enfants avec lesquels j’ai les meilleurs résultats. La clé, est la constance. On doit compter environ deux à trois cours avant que l’enfant soit habitué à la routine, au professeur et à son environnement. 

Il faut durant ces moments, l’encourager à poursuivre avec vous et profiter des moments de relaxation pour vous connecter avec lui. Le parent peut poser la main sur le dos ou sur les épaules de l’enfant pour l’aider à se détendre et à se déposer. Certains amis apprécient aussi se rouler dans le tapis. Ils se sentent de cette façon en sécurité et réconforté. 

 

Quels bienfaits la pratique du Yoga apporte-t-elle à l’enfant lui même, et au sein d’une famille ?

 

Le yoga aide l’enfant à mieux se comprendre. L’enfant apprend à reconnaître ses limitations physiques et ses émotions. Il apprend à les accepter et mieux les gérer. Le yoga lui apprend aussi l’importance de s’arrêter, pour faire le plein de bonnes énergies.  En famille, c’est prendre le temps de se retrouver ensemble et de se découvrir, de s’accorder un instant pour vivre un instant précieux ensemble. 

 

yoga enfants

Tu as conçu le programme “Yogini pour la vie”, de quoi s’agit-il ?

Yogini pour la vie”, c’est le résultat de plusieurs années de travail, d’essais, d’exploration et d’études que je partage avec les parents et éducatrices à la petite enfance afin qu’ils puissent vivre le bien-être au quotidien avec les enfants qu’ils accompagnent.  

Le programme propose 16 modules, tous reliés à une émotion. (ex: anxiété, stress, la confiance en soi, etc.) Dans chaque module, un cours de yoga ludique a été créé pour supporter l’émotion. On y retrouve aussi une méditation/relaxation, différentes capsules d’apprentissages pour vous donner des trucs et astuces, des outils pour vous aider à voir la progression, des histoires et des exercices.

Nous offrons même quatre conférences en ligne (webinaires) durant l’année offerte par des spécialistes de la petite enfance durant lesquelles il sera possible de poser ses questions. Tout est mis à la disposition du parent ou de l’éducatrice pour avoir les meilleurs résultats possibles.

 

 

Si tu devais partager ton meilleur conseil avec les parents de jeunes enfants, quel serait-il  ?  

“Votre énergie a un impact direct sur celui de vos enfants”. 

C’est souvent lorsque nous sommes plus fatigués, moins patients que les enfants sont les plus intenses. Dans ces moments, apprenez à tourner le regard vers vous et questionnez-vous: 

“Comment est mon énergie actuellement?”  Prenez le temps de respirer quelques fois et ajuster votre énergie. Vous remarquerez, souvent l’énergie de l’enfant s’ajustera aussi!

Je remercie chaleureusement Marianne d’avoir répondu à toutes mes questions, vous pouvez la retrouver sur son blog : Jesuisyoga , et vous pouvez également découvrir ses vidéos en cliquant ici.

 

Partagez sur les réseaux !
error
Les Huiles essentielles pour les bébés : Quels dangers pour eux ?

Les Huiles essentielles pour les bébés : Quels dangers pour eux ?

Les Huiles Essentielles sont-elles dangereuses pour votre bébé ?

 

bébé huile essentielle

Dès notre plus jeune âge, notre corps est soumis à des produits et médicaments chimiques.

En effet, votre petit bout est une vraie “éponge”, il absorbe toutes sortes d’éléments chimiques comme la pollution de l’air ou de l’eau, les pesticides, les additifs alimentaires, les ondes, le stress…

Nous avons peu de moyens à notre niveau de parents de pouvoir contrôler tous ces éléments.

Cependant, nous pouvons agir en partie sur la méthode de soins que nous lui apportons. Je précise “en partie” car cet article ne remplace en aucun cas une consultation médicale.

 

 

Certaines Huiles essentielles sont inadaptées pour les bébés

 

Il existe différentes catégories d’huiles essentielles. Certaines d’entres elles peuvent être toxiques à fortes doses pour le foie ou les neurones, que ce soit pour les enfants d’ailleurs, ou même pour les adultes.

Néanmoins, ce n’est pas pour autant qu’il faut toutes les éviter !

Il y a un moyen très simple de distinguer les huiles essentielles fortes par rapport aux plus douces…

Les huiles essentielles les plus douces sont celles que l’on peut ingérer (en interne) et qui ne nécessitent pas de dilution dans une huile végétale.

Par expérience sur mes 2 enfants, j’ajouterais que les huiles essentielles, bien choisies pour eux, sont véritablement efficaces, que ce soit en prévention ou en soin. Par ailleurs, le mode d’administration cutané est tellement plus plaisant pour eux comme pour nous ! Votre enfant ne vous a pas déjà fait une crise de larmes pour éviter d’avaler un médicament de synthèse ? De surcroit, elles renforcent efficacement leur système immunitaire.

Quelle quantité d’Huiles essentielles pour les bébés ?

Les huiles essentielles sont extrêmement puissantes.

Par conséquent, la plupart du temps, 1 à 2 gouttes suffisent, c’est la régularité à laquelle vous lui administrez qui est importante. Inutile donc de verser 3 ou 4 gouttes d’un coup en pensant qu’il guérira plus vite.

La dose recommandée est 1 à 2 gouttes 3/4 fois par jour. Par exemple, pour une gastro, on lui mettra 1 goutte de tea tree sur le ventre 4 fois par jour, pendant 3 jours.

L’énorme avantage de ce mode de soin est aussi qu’on évitera les rechutes de la maladie.

 

Quelles Huiles essentielles utiliser pour les bébés ?

Pour les bébés (de + de 3 mois), on utilisera en conséquent des huiles essentielles douces, qui ne brûlent donc pas la peau et ne sont de ce fait pas toxiques pour le foie et les neurones même à forte dose.

En effet, ces huiles ne nécessitent pas de dilution et n’ont pas de contre-indications spéciales. On peut par exemple mettre 1 goutte sous les pieds ou en application locale selon le symptôme.

 

  • Camomille Romaine
  • Eucalyptus Radiata
  • Lavande Fine
  • Lavande Vraie
  • Marjolaine à coquilles
  • Petitgrain Bigarade
  • Ravintsara
  • Saro
  • Tea Tree
  • Thym à Linalol
  • Ylang Ylang

Par ailleurs, j’ai pris pour habitude de les diluer dans une huile végétale (huile de coco, huile d’amande douce, huile de noisette) ou dans de l’aloe vera tout simplement car elle sont plus faciles à appliquer ainsi.

Comment apprendre à soigner naturellement vos enfants avec les huiles essentielles ?

J’ai découvert Anne-Julie Yonnet il y a maintenant 2 ans. Anne Julie est une maman de 5 enfants, naturopathe compétente, spécialisée en périnatalité et pédiatrie, qui partage ses connaissances sur les huiles essentielles avec passion.

Anne-Julie à crée, pour les mamans – et pour les papas aussi – un livret dédié aux enfants (accessible ici) qui  vous explique le fonctionnement de votre enfant, pourquoi il tombe malade, les dosages précis à lui administrer selon la maladie.

Vous saurez aussi comment prévenir les maladies hivernales… Bref, je ne vous en dis pas plus, il est juste génial. Elle vous l’envoie en format e-book, depuis 2 ans il est dans mon smartphone, et je m’en sert encore aujourd’hui.

Et pour devenir une Maman experte en huiles essentielles…

Pour aller plus loin, Anne Julie à également créé une formation 100% en ligne par laquelle vous pouvez devenir experte en 3 mois sur tous les sujets touchant à votre famille, ou mêmes vos animaux.

J'APPRENDS À SOIGNER MES ENFANTS NATURELLEMENT

Partagez sur les réseaux !
error
Une éducation zen en famille

Une éducation zen en famille

Pratiquer une éducation positive et zen avec nos enfants

education zen

Comment être plus zen avec nos enfants alors qu’on a si souvent envie de s’arracher les cheveux ?

J’ai envie de partager avec vous ce sujet de l’éducation positive ainsi que la bienveillance avec nos enfants car il me tient beaucoup à coeur.

Le modèle éducatif a tellement évolué entre notre propre enfance et celle de nos enfants.

Aujourd’hui nos enfants sont nos partenaires, ils nous font évoluer. A travers eux on est confronté à nos propres peurs. En effet, ils nous poussent à nous remettre en question et à nous développer.

 

Le modèle éducatif descendant ou autoritaire avec rapport de force n’est pas constructif. En réalité, il ne l’a jamais été. Lorsqu’un adulte crie sur un enfant, ce dernier n’entend pas les mots prononcés. De surcroît, son cerveau se met en mode “défense”, donc aucun message ne peut être intégré à ce moment là.

 

Alors, OUI à l’autorité, car on n’aime pas se faire marcher sur les pieds, mais tout en douceur…

La clé de la réussite est dans la communication car échanger permet de trouver des solutions.

En premier lieu, le point le plus important à comprendre en tant que parent est que le cerveau de nos loulous n’est pas encore « à maturité ». Vous pouvez vous armer de patience car il ne le sera qu’à 25 ans ! Cet élément est primordial et il faut vraiment l’intégrer.

 Par ailleurs, nos enfants sont des petits êtres dont les principaux besoins sont : l’alimentation, le repos, la propreté, la sécurité, le besoin d’amour, de câlins, de passer du temps avec ses parents qui renvoie au besoin de sécurité (cf: la pyramide de Maslow).

Les enfants vivent dans le présent, ils observent énormément leur environnement. De ce fait, ils s’émerveillent de tout ce qui se passe sous leurs yeux et prennent le temps de rêver éveillés. C’est ce qui leur permet de se construire. Alors, pour leur bon équilibre, on doit les laisser faire.

Nous avons beaucoup d attentes envers nos enfants. Qu’ils soient calmes, attentifs, qu’ils ne bougent pas trop… On essaye des les rythmer, les cadrer et on les range dans des catégories : hyperactifs, surdoués, ou « en retard ». Effectivement, on cherche à avoir des enfants parfaits. Cependant, tout ça va à l’encontre de la nature des êtres humains et on occulte les besoins primaires qui sont indispensables à leur bon développement.

Avant l’âge de 10 ans, donner 3 injonctions en une phrase à son enfant est trop; Lave toi les dents, mets ton pyjama et apporte ton linge dans la corbeille. Leur cerveau n est pas à maturité pour retenir les 3 consignes. En conséquence, si l’adulte n’intègre pas cet élément, il s’enerve sur son enfant qui n’écoute pas et inévitablement la tension monte au sein de la famille…

Et si on prenait un peu de recul ?

En tant qu’adultes, nous vivons principalement dans le passé et dans le futur, on ne profite  de ce fait que très peu des moments présents. Nous sommes rythmés par les obligations du quotidien, des horaires à respecter, le lien est donc parfois difficile à établir.

” Le plus beau cadeau que tu puisses faire a quelqu’un, c’est ton temps, parce que tu lui donnes une partie de ta vie qui ne te reviendra jamais »  Paulo Coelho

Les enfants sont des véritables éponges émotionnelles. En effet, Ils sont en lien avec notre inconscient. Ils ressentent toutes nos émotions, même lorsque l’on tente de les dissimuler… Colère, anxiété, nervosité, angoisse, stress. Ils se les approprient et les calquent inconsciemment dans leur comportement.

En définitive, pour un meilleur équilibre familial, nous devons apprendre à stabiliser nos émotions, nos réactions et notre comportement car nous leur transmettons notre énergie et nos vibrations par l’inconscient.

Partagez sur les réseaux !
error
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le:)

eget facilisis mi, diam risus. ante.