Comment le Feng shui impacte votre santé et votre énergie ?

 

Le principe sur lequel repose le Feng shui est que tout ce qui nous entoure relève d’une énergie universelle. En effet, c’est une énergie vitale qui circule en chacun de nous, ainsi que dans l’environnement.

Elle est présente partout : On l’appelle le Chi (« Tchi »)

En outre, le Feng shui vise tout d’abord à harmoniser l’énergie environnementale, la circulation de l’énergie au sein de l’habitation pour ensuite améliorer notre bien-être et notre santé.

 

BAGUA FENG SHUI

«La philosophie Feng shui c’est créer une atmosphère équilibrée et saine dans sa propre maison»

Cet art de vivre a de ce fait, des répercutions sur tous les domaines :

 

  • La prospérité : les rentrées d’argent et la richesse
  • La renommée, la reconnaissance et la célébrité
  • La carrière, les perspectives professionnelles
  • Les enfants, les rapports avec eux, leur réussite scolaire ou sociale
  • Le mariage, le bonheur conjugal
  • La santé et le bien-être familial
  • La connaissance, l’éducation et le développement personnel
  • Les mentors ou les aides extérieures.

« Le Feng shui, c’est équilibrer le Chi ! »

 

Ainsi, le Feng shui, littéralement «vent» et «eau» en chinois, est l’art ancestral de faire circuler l’énergie vitale de manière optimale pour produire harmonie et abondance dans ces différents domaines.

BOUDDHA NATURE

Les secrets du Yin et du Yang

Le Feng shui puise sa source dans l’interaction du Yin et du Yang, du blanc et du noir, du jour et de la nuit, de l’homme et de la femme ou encore de soi et de son opposé.

Par ailleurs, ces deux forces mystérieuses sont tout à la fois opposées et complémentaires. Ainsi, elles ne peuvent exister l’une sans l’autre.
En conséquent, l’excès de l’une entraîne la destruction de l’autre.

 

  • Le Yin est l’énergie réceptive, qui engendre l’immobilité, le calme, l’obscurité, l’humidité et le froid. En effet, Il est celui qui détend, ouvre l’esprit, stimule l’imaginaire .Ainsi, on associe le Yin au côté féminin et à l’astre lunaire.
  • Le Yang est l’énergie créatrice, qui engendre le mouvement, la force, la lumière et la chaleur. On associe donc le Yang au coté masculin et à l’astre solaire.

 

Le Feng shui est l’art de maîtriser l’énergie positive qui nous entoure et créer des liens harmonieux avec notre environnement.

 

En outre, tout n’est pas que Yin ou que Yang. En effet, dans chaque objet, chaque lieu, chaque personne, il y a là encore cet équilibre entre le Yin et le Yang. Yin contient un peu de Yang (point blanc sur la surface noire) et le Yang contient un peu de Yin (point noir sur la surface blanche).

Ainsi donc, dans notre environnement personnel il est primordial d’atteindre cet équilibre entre le Yin et le Yang. En conséquent, l’accumulation d’objets d’une même force contribuerait au déséquilibre énergétique d’une pièce. Il convient donc pour ces raisons, d’établir la balance en accentuant l’aspect dominé.

 

« Le Chi est à la base de tout »

Les 5 Eléments du Feng shui

 L’Orient reconnaît un système de 5 éléments : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau.

L’élément « air » à été remplacé par le métal et le bois. Toute la philosophie asiatique repose sur ces 5 éléments.

Tout comme le Yin et le Yang, ils se définissent les uns par rapport aux autres. Chaque élément est interdépendant, créateur ou destructeur.

Si chaque élément nourrit celui qui suit, on parle de « cycle de création », s’ils se gênent mutuellement, on parle alors de « cycle de contrôle ».

Le cycle de création décrit les rapports qu’entretiennent les différents éléments entre eux et avec quelle harmonie ils se nourrissent.

En quoi cela nous concerne ?

Le bon équilibre des 5 éléments ainsi que la bonne circulation du Chi en nous et en notre habitat découleront une attitude, des pensées et des sentiments positifs directement liés à notre santé, notre vie familiale et professionnelle. Il est donc essentiel de faire en sorte que le Chi circule avec fluidité et douceur à l’intérieur de notre maison.

 

 

Comment savoir si vous avez une bonne circulation du Chi dans votre habitat ?

 

Déplacez-vous dans chacune des pièces de votre habitation. Vos mouvements doivent être fluides, libres et faciles, vous devez pouvoir passer dans toutes les pièces sans rencontrer de difficultés pour circuler. En revanche, si vous êtes gênés dans vos mouvements soyez sûrs que le Chi rencontrera les mêmes obstacles.

Les angles saillants, les recoins profonds et les espaces encombrés étant autant de blocages énergétiques susceptibles de générer des maux et dysfonctionnements dans votre vie.

 

Lorsqu’on parle de Feng Shui, on parle en premier lieu de « la bonne circulation du Chi » 

 

Comment améliorer la circulation du « Chi » ?

 

Faire un Grand ménage intérieur !

Déplacez les meubles, dépoussièrez-les, secouez les tapis, les coussins,  lavez les rideaux. Rangez votre cuisine, les armoires, les ustensiles… Triez et donnez tout ce qui n’est pas utile dans votre maison…Et surtout aérez généreusement chacune des pièces afin qu’une énergie nouvelle emplisse votre demeure… et votre cœur. Le grand ménage psychologique se fera également dans votre corps et votre esprit.

Les grands ménages ont en effet ce pouvoir de vous emplir d’une toute nouvelle énergie, un renouveau. Un peu comme si en chassant la poussière nous évacuions nos frustrations, comme si nous commencions quelque chose de nouveau. 

Mon exemple en terme de rangement est @Marie Kondo

Ce qui fait stagner le Chi c’est le désordre. Il est important de se défaire donc des vieilleries inutiles telles que les journaux, les magazines, les vêtements non portés depuis plus d’un an, ou encore les objets de décorations inutiles. Une abondance de bibelots va empêcher la circulation libre de l’énergie positive dans la pièce.

En bref, évitez les accumulations et les installations susceptibles d’alourdir l’espace.

 

Les 3 pièces stratégiques selon le Feng shui :

  • L’Entrée

 

En effet, le « Chi » entre par la porte d’entrée et sort par les fenêtres. De ce fait, dans son chemin, il va se charger en positif ou en négatif selon les rencontres qu’il fera sur son passage.

Par ailleurs, la porte d’entrée de la maison est aussi appelée « La bouche du Chi ». Elle est considérée comme l’ouverture essentielle par laquelle s’engouffre le Chi pour se répartir ensuite dans toute la maison. L’entrée est effectivement en lien direct avec le monde extérieur tout ce qui relève du relationnel, notre relation aux autres, d’ou l’importance des vibrations régnant dans cette pièce.

Il convient donc que cette pièce soit accueillante, joliment décorée et ordonnée puisque c’est aussi par là que rentre le Chi. Il est primordial que les chaussures et manteaux ne soient pas en vue ou sur le passage.

  • La Cuisine

Selon les principes du Feng Shui, la cuisine est associée à la nourriture et donc, en conséquent à la Fortune, à la Santé et à la Famille. Ce qui en fait l’une des pièces les plus importantes de la maison.

Le plan de travail est idéalement dégagé de tout obstacle afin de ne pas ralentir le Chi, et les placards rangés en ne conservant que le nécessaire. Il est tout aussi conseillé en outre de se débarrasser des objets cassés ou ébréchés qui se chargent d’énergie négative, le Sha.

  • La chambre à coucher

La chambre à coucher est un lieu d’intimité où les partenaires se retrouvent. Ce lieu doit à cet égard être consacré uniquement au sommeil et à l’Amour. Il est donc primordial qu’il y règne l’harmonie.

C ‘est en effet une pièce essentielle où nous récupérons de notre énergie par le sommeil. On évitera donc tout désordre et réduira les meubles au strict minimum afin que le Chi puisse circuler librement dans la pièce.

 

Son atmosphère doit être reposante et enveloppante.

 

Les matières, les couleurs doivent évoquer la douceur de cette pièce, et les meubles seront de préférence arrondis. On évitera ainsi les étagères au-dessus du lit car elles favorisent le Sha.. Éteignez les appareils électriques, le wifi, les fontaines, ainsi que les miroirs qui risqueraient de perturber votre sommeil.

Si la chambre est attenante à une salle de bains, maintenez la porte fermée afin que l’énergie négative de cette dernière n’envahisse pas la chambre.

La chambre d’enfants

Salle de jeux le jour, lieu de repos la nuit, la chambre d’enfants doit dégager d’une part une atmosphère de liberté et d’autre part de sécurité. Les enfants doivent se sentir à l’abri dans ce petit univers qui leur appartient.

Comme toute pièce dédiée au repos, il est important que l’ordre soit maintenu afin de ne pas bloquer le flux du Chi. Aussi, choisissez des rangements adaptés, et accessibles à vos enfants. Apprenez leurs à ranger leur choses avant le coucher. Ils n’en feront que de plus beaux rêves. Évitez les entassements sous le lit.

L’espace jeux devra être clairement séparé de celui du repos afin de ne pas troubler le sommeil de l’enfant.

Les enfants apprécient d’avoir ce petit espace bien à eux. Il est donc important de la décorer selon leurs goûts, leurs préférences et leur personnalité.

 

Quels accessoires renforcent l’énergie positive ?

Afin de remédier aux déséquilibres ou aux éléments manquants à l’intérieur d’une maison, certains accessoires peuvent être utilisés.

Les objets que vous aimez, du moment ou vous entretenez avec ces objets une relation privilégiée et positive, deviennent des symboles d’énergie positive. Chaque fois que vous poserez les yeux sur eux, ces objets fétiches vous transmettent du Chi positif. En ce qui me concerne, ce sont les dreamcatchers et les bouddhas. J’en ai dans toutes les pièces! Cela peut-être également des plantes, bouquets de fleurs, fontaines d’intérieur, aquarium …L’idéal est donc de chercher vos accessoires de Feng Shui dans votre propre environnement.

Créez votre propre univers Feng Shui à partir de votre ressenti, de vos goûts et aspirations qui suscitent en vous ce sentiment de bonheur…

Comment chasser les mauvaises vibrations ?

L’énergie circulant entre nos murs n’est pas toujours bénéfique.

Le Feng shui désigne cette mauvaise énergie par le mot Sha : Le « souffle qui tue », se manifeste généralement aux abords de tout ce qui n’est pas « naturel » :

 

  • les grandes lignes droites, les angles saillants, les meubles en « L » ou les objets pointus
  • Ce qui est trop obscur : les recoins trop profonds, les espaces peu éclairés
  • Ce qui est trop éclairé : les panneaux de signalisation, les réverbères
  • Ce qui est trop encombré : les couloirs, les placards désordonnés,… Chaque endroit où le Chi circule mal.

Cette énergie hostile est à l’origine des malaises, maladies et dysfonctionnements.

En pratique…

  • Dissimulez les arêtes des murs derrière des plantes vertes
  • Ne pas installer de miroir en face de la porte d‘entree pour pas faire repartir le Chi
  • Le lit est un lieu ressource qui doit nous recharger en énergie. Sauf… si le pied ou la tête de celui-ci sont dirigés vers une porte ou une ouverture (déperdition d’énergie, perte de sécurité),
  • Évitez les placards suspendus ou étagères ouvertes au-dessus du lit car elles favorisent le Sha en donnant une sensation de lourdeur.
  • Evitez de brancher les fontaines d’intérieur la nuit, dont le clapotis berce le dormeur ; avec l’eau, c’est aussi votre énergie vitale qui s’écoule.
  • Si un miroir est placé devant le lit : cela « double » l’énergie et fatigue le dormeur.
  • Evitez de placer le lit sous une poutre : Fatigue, sommeil agité et cauchemars à la clé. Si vos plafonds en sont truffés, vous pouvez renforcer l’énergie par des jeux de couleurs, de matières, ou suspendre un mobile.Ces ensembles d’éléments suspendus ont un effet calmant : ils neutralisent les énergies négatives qu’ils éparpillent et rétablissent l’équilibre dans les pièces.
  •  N’introduisez rien dans la chambre en rapport avec votre activité professionnelle.
  • Dans les chambres des enfants, on évitera les peluches qui représentent des bêtes féroces, les épées de chevaliers et pistolets que l’on peut ranger dans un coffre.
  • Si vos plantes sont malades ou mourantes, soignez-les ou remplacez-les. Pour les mêmes raisons, ne gardez pas chez vous des bouquets de fleurs séchées ou des couronnes. Ce sont des symboles de mort.
  • Baisser l’abattant des toilettes évite une importante déperdition de chi dans la maison.
  •  Ne pas exposer les couteaux dans la cuisine, pas de fusils sous le lit non plus, cela engendre des conflits conjugaux

 

En conclusion, le Feng shui vise à harmoniser l’énergie environnementale, la circulation de l’énergie au sein de l’habitation pour améliorer le bien-être et la santé. Il a des répercutions sur nos relations aux autres, notre carrière, nos entrées d’argent, notre bonheur conjugal ou encore notre développement personnel.

 

 

 

Partagez sur les réseaux !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le:)