zen attitude

C’est quoi la Zen attitude ?

La Zen attitude incarne la recherche de la sérénité et de l’harmonie d’une part en soi, puis d’autre part en toute chose qui nous entoure.

C’est une philosophie de vie qui appelle au détachement volontaire de ses émotions et du contrôle de celles-ci.

La Zen attitude pourrait ainsi se décrire par une réaction douce à un événement que l’on vit, calmement et sans réagir à chaud. Il s’agit d’entendre, de vivre ou d’accepter une situation de manière détachée de ses émotions.

Il ne s’agit pas de la non-réaction, mais simplement le fait de laisser de côté la partie « cerveau limbique » de la réaction émotionnelle pour laisser place au côté plus rationnel, celui de l’acceptation, la réflexion, puis l’action, (ou l’inaction).

Pour mieux la qualifier, je dirais que l’opposé de la Zen Attitude est la réaction primaire de défense à une attaque, et c’est ce sur quoi l’on va travailler.

 

Quand adopter la Zen Attitude ?

Si l’on a pour volonté ou objectif personnel de se calmer de vivre sans stress, La Zen Attitude peut être une nouvelle manière d’agir ou de réagir face à des évènements, qu’ils soient prévisibles, ou inattendus.

La Zen Attitude peut intervenir dans le domaine personnel, avec votre famille, votre conjoint, vos enfants, ou dans le domaine professionnel avec vos clients, collègues ou responsables hiérarchiques.

 

La Zen attitude est une véritable arme

Ce type d’attitude, de réaction calme ou de non réaction peut être votre nouvelle arme dans de nombreux domaines.

En effet, prenons le monde professionnel qui est relativement fait d’oppositions, de négociations, d’échanges parfois houleux, garder une attitude zen face à quelqu’un que l’on considère comme « adversaire » peut être complètement déstabilisant pour l’autre, alors que de votre côté vous gérez complètement la situation.

zen attitude

Comment s’entrainer pour adopter la Zen Attitude ?

1. Pratiquer la Pleine conscience

La 1ère clé est d’apprendre à pratiquer le « ici et maintenant », c’est à dire la pleine conscience. Oui, c’est une forme de méditation, mais derrière ce mot, il ne s’agit ni plus ni moins de vivre l’instant présent. Nous vivons la plupart du temps dans le passé ou dans le futur de par nos pensées ou anticipations.

La pratique régulière de la méditation permet de se ressourcer profondément en énergie.

Se retrouver avec soi-même dans un moment de détente comme une séance de méditation permet de s’ouvrir l’esprit, se connecter à soi-même pour accueillir toute l’énergie que l’on renouvelle.

La méditation pleine conscience permet une meilleure oxygénation du cerveau. Grâce à une pratique régulière, il faudra compter environ 1 à 2 mois pour constater les bénéfices physiques et psychologiques sur le stress et la dépression.

 

 

2. Garder le contrôle de ses émotions

La 2 ème clé est de savoir gérer ses émotions. Mais comment apprendre à les gérer quand on est impulsif ?

Nous avons tendance à croire que ce sont les autres qui créent nos émotions : c’est une fausse croyance !

Nous sommes responsables à 100% de nos émotions car elles sont créées à partir de nos pensées uniquement, et nous sommes les seuls à créer nos pensées.

Reprenons le schéma chronologique et comprenons pourquoi adopter la Zen Attitude en toute circonstance est un entrainement.

  1. Il y a une situation.
  2. Je décide de penser que cette situation est neutre, positive ou négative. Je me raconte une histoire par rapport à cette situation.
  3. Je ressens une émotion en lien direct avec l’histoire que je me suis racontée. Je suis donc responsable de cette émotion.
  4. J’agis en fonction de ma pensée, de mon émotion
  5. Je crée donc les conséquences qui en découlent.

Exemple :

Schéma 1 :

  1. Mon responsable a annulé la réunion dans laquelle je devais intervenir.
  2. Je pense qu’il a fait exprès (je n’ai pas de preuves, mais j’ai interprété en fonction de ses précédentes actions envers moi).
  3. Je me sens humiliée car je sens qu’il m’a prise pour une imbécile.
  4. Je lui envoie un mail assassin
  5. Il me convoque pour un entretien de recadrage.

Schéma 2 (corrigé avec le contôrle de mes émotions) :

  1. Mon responsable a annulé la réunion dans laquelle je dois intervenir.
  2. Je pense que la situation est neutre : je choisi de ne pas interpréter la situation. Ça reste un fait objectif.
  3. Mon émotion : je choisi d’être contente car cela me permet de perfectionner quelques points sur lesquels je ne me sentais pas tout à fait prête. Je peux choisir d’être déçue car cette réunion me tenait à cœur, je peux choisir d’être soulagée, d’être en colère…Les possibilités sont vastes.
  4. Mon action : j’accepte la situation, je peux choisir de lui proposer une autre date de réunion.
  5. Les conséquences : je gagne du temps sur une autre tâche que j’avais remise à plus tard.

 

Ce recul, que l’on fait l’effort de prendre lorsqu’intervient un événement dans notre quotidien, est primordial pour changer la perception que l’on a des choses. N’hésitez pas à vous isoler quelques minutes, au cours de la journée, le temps d’intégrer ce processus et de faire l’exercice : La situation, ma pensée, mon émotion, mon action et les conséquences qui en découlent.

 

zen attitude

3. L’écriture intuitive

Le fait de relater sur papier ce que l’on a en tête permet également de prendre ce recul nécessaire pour adopter une Zen attitude. Écrire va automatiquement dédramatiser une situation que l’on perçoit comme compliquée, prenante ou insurmontable.

L’écriture intuitive peut se pratiquer à n’importe quel moment de la journée. Soit le matin, soit en pleine journée. Elle développe la créativité dans le sens ou l’on ne voit plus la situation du même œil lorsque celle-ci apparaît sur notre feuille de papier.

L’exercice intéressant à faire pour des situations du quotidien est d’écrire le matin au réveil car l’esprit est moins encombré à ce moment là.

 

4. La respiration

Prendre une bonne inspiration profonde en imaginant l’air qui rentre par les narines et qui remplit tout l’intérieur de notre corps jusqu’au ventre et souffler par le nez en imaginant nos soucis s’envoler.

3 bonnes respirations profondes en fermant les yeux ne prennent pas plus d’une minute au cours de la journée. Cette pratique est vraiment profondément relaxante et s’associe parfaitement au fait de prendre une minute de recul pour ne pas réagir à chaud.

Cet entrainement de respiration profonde est fondamental pour acquérir petit à petit une Zen attitude au quotidien. Elle offre une impression de clarté immédiate sur le cerveau de part son oxygénation. La respiration est une forme de méditation pleine conscience. Elle permet de débuter la méditation lorsque l’on est novice. En effet, lorsque l’on concentre toute son attention sur sa respiration, on est là « ici et maintenant » et on ne pense à rien d’autre qu’à ça.

Comme quoi, la méditation est accessible à tous !

zen attitude

5. L’hypnose pour accéder à la zen attitude

L’hypnose permet de rentrer en état de « transe », c’est simplement une détente physique profonde en mi-sommeil mi-éveil. Vous pouvez trouver des vidéos pour vous guider dans cet état de détente. Le principe est de laisser guider votre esprit par cette voie qui vous raconte une histoire. C’est une forme d’évasion, d’escapade psychologique qui emmène l’esprit flotter et s’apaiser en suivant cette voie.

6. Créer ses propres rituels pour devenir Zen

Notez les situations dans lesquelles vos émotions vous submergent. Il peut s’agir de vos enfants qui ne rangent pas leurs chambres, d’un conducteur qui vous coupe la route, de votre collègue qui vous fait une réflexion désobligeante. Notez-vous, en amont, sur un carnet, les réactions que vous souhaiteriez avoir dans des situations connues dans un premier temps, et comment y parvenir.

Par exemple : mes enfants ne rangent pas leur chambre. Je prends mes dispositions envers eux pour ne pas m’énerver. C’est-à-dire, je préviens la veille, je leur pose des conditions, puis au moment venu, je suis l’adulte donc je choisi de décider des émotions que je vais accorder à ce moment.

rituel zen

7. Le lâcher prise, l’outil indispensable pour la Zen attitude

 

Le lâcher prise est un ensemble d’outils et de méthodes qui permettent de se détacher émotionnellement pour accéder à cette Zen Attitude. C’est cette faculté à mettre son mental sur “pause”.Le lâcher-prise est un terme qui rassemble l’indépendance émotionnelle, l’acceptation des évènements de la vie, et “mon domaine action” versus le domaine d’action des autres sur lequel je n’ai aucun pouvoir. 

👉 Lire l’article complet: Comment apprendre à lâcher prise ?

 

8. Adopter La Slow Life

Adopter la Zen Attitude, c’est aussi adopter l’art de vivre lentement.

La « La SlowLife » est un style de vie, de savoir profiter des choses simples de la vie, des choses qui nous entourent. C’est retrouver son rythme naturel sans être pris par les “fausses”obligations de la vie, par la course permanente que nous impose le rythme de vie occidental.

👉Lire l’article complet : La Slow Life, et si on ralentissait un peu ?

La zen attitude ne s’acquiert pas du jour au lendemain. En effet comme toute pratique ou nouvelle habitude, il faut vouloir changer dans un premier temps, puis il faut faire l’effort systématique et faire en sorte que ça devienne un réflexe. Au début, il n’est pas évident à prendre, cependant au fil des jours d’entrainement, il va permettre de prendre un véritable recul sur certaines situations que l’on peut percevoir comme une impasse.

Devenir Zen n’aura que des effets bénéfiques sur votre santé !

Partagez vos doutes, questions ou nouvelles prises de conscience en commentaires !

zen attitude
Partagez sur les réseaux !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le:)

Curabitur Aenean felis elit. velit, elit. Donec ut Aliquam risus. commodo libero
16 Partages