La méditation pleine conscience :

Comment se libérer l’esprit ?

méditation pleine conscience

La méditation en pleine conscience permet de se libérer du flot de pensées qui envahit notre mental en continu.

La méditation a par ailleurs de nombreux bienfaits, tant sur le corps que l’esprit.

En effet, elle va permettre de se libérer l’esprit et le corps du stress, de l’anxiété, des pensées négatives.

En outre, la pratique sur le long terme va aider à canaliser les idées, développer la créativité, la capacité de concentration, et ainsi accéder à une meilleure connaissance de soi. La méditation se pratique progressivement. Elle va permettre de développer au fil du temps l’état de pleine conscience. 

 

Attrape rêves Karma

Qu’est-ce que la Méditation en pleine conscience ?

La pleine conscience c’est ramener toute son attention sur le moment présent et examiner les sensations ressenties à ce moment là précisément. 

C’est-à-dire, avoir l’attention ancrée sur le moment qui se déroule, de manière calme, détendue et objective. Il s’agit simplement de se rendre compte de que l’on est en train de faire, centrer toute son attention sur ce que l’on vit, ce que l’on ressent. 

Cela peut-être par exemple pendant un moment privilégié avec une personne appréciée, en marchant lors d’une promenade en pleine nature, en nageant, en cuisinant ou encore apprécier un bon repas. 

Cette pratique séduit par ailleurs de plus en plus de novices en méditation par sa simplicité de mise en application. En effet, le principal avantage de se type de méditation est que l’on a pas besoin de s’isoler et se mettre en position de lotus, on peut la pratiquer partout à n’importe quel moment de la journée.

 

méditation pleine conscience débutants

« Le meilleur moyen de capturer l’instant est d’y prêter attention. C’est ainsi qu’on cultive la pleine conscience. Etre en pleine conscience signifie être éveillé. Cela veut dire savoir ce que l’on est en train de faire. » Jon Kabat-Zinn

Que procure la méditation ?

 

La méditation vous apporte de nombreux bienfaits, tant sur le plan physique que psychologique.

  • Diminution du stress : 

De nombreuses études scientifiques ont démontré un réel impact de la méditation sur le stress. En effet, la médiation pourrait être comparée à un sport qui permettrait de se muscler, simplement, comme on ne le visualise pas physiquement, on a tendance à minimiser l’importance de l’impact et des bienfaits sur notre cerveau. Le fait de se libérer l’esprit, ne serait-ce que quelques minutes par jour, permet, en répétant cet exercice quotidiennement, d’en ressentir les premiers effets très rapidement. L’esprit est alors beaucoup plus calme et apaisé, en continu, pas seulement pendant les périodes de méditation. 

  • Créatrice de bien-être : 

La méditation permet vraiment de prendre du recul sur les évènements de la vie en général. Apprendre à prioriser l’urgent de l’important ou plutôt ce que l’on croit urgent ou important. Le fait de prendre du recul sur les situations permet de relativiser et se demander si c’est vraiment important de se prendre la tête sur tel ou tel sujet… Elle développe la patience et la maîtrise de soi, de ses propres émotions. 

  • Améliore les relations aux autres : 

De part l’acquisition de ce calme intérieur, cette zénitude, notre corps rayonne davantage d’ondes positives. En effet, nos émotions et notre humeur quotidienne ont un réel impact sur nous-mêmes, certes mais également sur tout notre entourage. Prennez l’exemple d’une journée ou rien ne se passe comme vous le voulez depuis votre réveil, alors vous pouvez être sûre que vous attirerez davantage d’éléments négatifs tout le reste de la journée si vous ne modifiez pas très rapidement votre manière de percevoir le monde.

 

  • Développe la concentration : 

La méditation permet de se recentrer sur ce que l’on vise. Nous sommes très sollicités dans notre société actuelle de (sur-)consommation. Consommation de produits, ou de contenus publiés via nos smartphones. Notre activité cérébrale n’est que très rarement en repos. La méditation permet de se connecter à la nature, à la terre, à soi-même et non à son smartphone. La clarté de l’esprit qu’elle apport permet de développer les performances.  

 

  • Améliore le sommeil :

Les vertus de détente de la médiation permettent de mieux dormir et d’éviter ainsi les insomnies. Il n’y a pas de règles définies quand aux heures de méditation, il est cependant préconiser de méditer le matin au lever ou le soir au coucher. Si vous méditez allongé dans votre lit au coucher vous avez alors toutes les chances de vous endormir rapidement. En effet, la méditation procure un apaisement et une détente profonde. 

 

pleine conscience méditation

La méditation est accessible à tout le monde. Outre l’effet de mode, elle apporte de nombreux bienfaits dont vous pouvez bénéficier.

C’est tout d’abord une démarche personnelle. La première règle est de ne surtout pas se mettre la pression. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise méditation.

Le plus important est d’écouter son corps, apprendre à analyser le ressenti perçu en fin de séance de méditation. C’est votre état d’esprit et état corporel qui jugeront si le temps de méditation et l’intensité ont été assez bénéfiques.

bruleur d'encens

 

Comment apprendre à méditer ?

 1. La respiration : 

De par nos besoins primaires, la respiration s’avère être une évidence. De ce fait, nous n’y prêtons pas attention. En effet nous inspirons et expirons de manière automatique sans réaliser l’importance vitale et cet automatisme. Or, au delà de cela, la respiration peut être une aide précieuse notamment lors d’une montée de stress, ou d’une crise d’angoisse car elle soulage et élimine les tensions.

Effectivement, le respiration jouera un rôle primordial dans la méditation car on va prendre conscience de notre inspiration et expiration et l’on évacuera ainsi le stress, les tensions accumulées et les pensées polluantes dans l’expiration. Il est important de ne pas modifier le rythme de la respiration mais simplement en être l’observateur.

Laissez votre souffle aller et venir naturellement sans essayer de contrôler quoi que ce soit mais au contraire de « lâcher prise ». Si des pensées négatives viennent à votre esprit, n’essayez pas de lutter ou de les refouler, acceptez-les et laissez-les partir de la même manière dont elles sont apparues.

 

2. Combien de temps et à quelle fréquence faut-il méditer ?

En premier lieu, pour les novices, la méditation quotidienne peut durer quelques minutes seulement. Ce qui importe avant tout, c’est la régularité de la pratique. En somme, inutile de faire une longue séance une fois par mois, mieux vaut s’accorder quelques minutes de ce rituel au cours de la journée.

Néanmoins, l’idéal selon la philosophie yogique, est de méditer au lever ou au coucher du soleil. Cependant, encore une fois c’est votre corps et votre ressenti qui parlent pour vous, et accessoirement votre agenda aussi. Par ailleurs, si votre planning vous amène à méditer au cours de la journée, ça sera bénéfique pour vous dans tous les cas.

 

bol tibétain plage

3. Où pratiquer la méditation ?

Il faut du calme ! c’est le plus important. Veillez à ne pas être dérangé.

Le lieu en lui-même doit surtout être un lieu où vous vous sentez en paix, en harmonie, en confiance. Un lieu que vous appréciez qui peut être une pièce de votre maison ou même un endroit en extérieur, en plein air comme par exemple la forêt, le bord de mer, un champs dans la campagne…

 

4. La méditation en pleine conscience est-elle accessible à tout le monde ?

La méditation est l’observation de soi, nous en sommes tous capables. Par ailleurs, indépendamment de toute croyance religieuse, un athée peut lui aussi pratiquer la méditation. En effet, les religions dictent une manière de se comporter, des rituels, des prières, imposent une concentration, une posture immobile. La méditation au contraire laisse une liberté et n’impose aucune contrainte d’esprit ou corporelle.

Effectivement, nul besoin d’appartenir à une communauté, à une religion, de se raser la tête, porter des vêtements particuliers, ni de connaitre les mantras, les chakras, les rituels ou autres… La méditation est une démarche et une pratique personnelle. En outre, elle permet d’accéder au calme intérieur, à la sérénité, se reconnecter à la source, de faire UN avec soi. Par ailleurs, elle développe la confiance en soi car à mon sens, mieux se connaître amène à mieux se comprendre et acquérir cette confiance intérieure.

En conséquent, la pratique régulière va ainsi permettre de retrouver un calme mental, et d’appréhender le monde extérieur avec davantage de recul et de sérénité. La méditation en pleine conscience va nous apprendre à prendre du recul sur nos pensées, nos réactions mais également sur nos émotions, un peu comme si vous étiez spectateur de vos émotions, de ce fait ne plus les subir car vous les aurez analysées et intégrées.

 

osho

Les différents types de méditation 

Nous l’avons vu précédemment, la meilleure façon de faire les premiers pas dans le monde de la méditation, est à mon sens le méditation pleine conscience. Cependant il existe de nombreux types de méditation différentes:  

 

  • La méditation guidée :

La méditation guidée a pour objectif de gagner en confiance en soi, en estime de soi. En tant qu’être humain, nous portons tous des préjugés en nous, que se soit dès la naissance ou alors de part notre modèle éducatif. La méditation guidée permet d’allier relaxation (elle se pratique assis ou allongé) et lâcher-prise. Elle a de nombreux bienfaits : Elle va permettre d’enlever les freins et l’image négative que l’on a de nous même pour laisser la place à des pensées positives. Cet état de « demi-sommeil » permet au cerveau d’intégrer des informations positives et de les ancrer en soi.  

 

  • La méditation transcendantale : 

La méditation transcendantale à été importée d’orient dans les années 1950. Elle permet d’allier relaxation et développement personnel. Le fondateur de cette méditation est Maharishi Mahesh Yogi. Qu’est-ce qui la distingue des autres méditations ? Ce type de médiation utilise un mantra (un son abstrait) et se pratique à raison de deux fois 20 minutes par jour 

  • La méditation vipassana :

Cette technique de méditation est l’une de plus ancienne de l’Inde. Elle à été crée par le Bouddha il y a 2500 ans. Cette méditation assise et silencieuse est de loin la méthode préférée des français selon Frédéric Lenoir. Ce type de méditation consiste à s’asseoir dans une position confortable, ou en position du Lotus et faire en sorte de rester dans la même position (au moins 30 minutes). L’attention est portée sur le mouvement du ventre, au dessus du nombril. Les pensées qui se présentent ne doivent pas être rejetées, cependant il est essentielle de ramener son attention sur le mouvement du ventre lorsque la pensée repart. La méditation Vipassana est ouverte aux débutants comme aux confirmés.

 

  • La méditation active 

Les Méditations actives selon OSHO

Selon Osho, la méditation est un art, elle est notre nature. Nous l’avons tous en nous puisqu’il nous suffit simplement de ne rien faire. Par conséquent il n’y a pas de mode d’emploi particulier à suivre.

Il nous invite à prendre le temps de regarder à l’intérieur de nous-même plutôt qu’être sans cesse affairé avec nos événements extérieurs. 

« La où le mental fini, la méditation commence. »  Oslo

Par ailleurs, il existe plusieurs méditation actives :

  • Dynamique 
  • Kundalini
  • Nataraj
  • Gourishankar
  • Nadabrahma
  • Mandala
  • No-dimension
  • Chakra Sound
  • Chakra breathing

Ces méditations sont toutes différentes et aussi intéressantes les unes que les autres à pratiquer. Certaines permettent au corps de s’exprimer librement en extériorisant, en criant, en dansant. D’autres sont plus calmes, posées et davantage fixées sur l’intériorisation et l’observation de ce qu’il se passe en notre intérieur. 

A vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux. Toutes se pratiquent soit en groupe, soit en pratiquant seul chez soi. Les CD de la série Osho Active Méditaions sont disponibles à l’achat sur internet pour pratiquer seul. 

 

La méditation pour les Enfants 

Par nature les enfants débordent d’énergie, d’enthousiasme, ils aiment jouer, mais également explorer leur environnement. Par ailleurs, certains manquent de concentration, ne parviennent pas à aller au bout d’une activité, ni même de tenir en place pour faire leurs devoirs, d’autres souffrent même d’impulsivité ou d’hyperactivité… En conséquent, les enfants et les parents se trouvent frustrés par ces situations.

Les parents pensent parfois trouver des solutions dans les médicaments, cependant il existe en parallèle des méthodes naturelles très efficace pour apprendre à canaliser nos loulous. L’une d’entre elle se trouve dans la méditation. J’ai moi-même rit intérieurement en imaginant mon loulou de 5 ans faire de la méditation, mais détrompez-vous, il y a vraiment des spécialistes très doués pour aborder les enfants. Je me suis procurée le livre « Calme et attentif comme une grenouille ».

Ce livre CD leur a appris à se focaliser sur leur ressenti, à se calmer et se détendre. La méditation pour les enfants a de nombreux bienfaits sur leur sommeil, la gestion de leurs émotions ainsi que de leur stress. Ils apprécient d’autant plus la séance de méditation si leurs parents font les exercices avec eux !

 

  • 7 étapes d’un exercice de Méditation Pleine Conscience :

1. Respirez profondément

2. Observez votre respiration, observez l’air rentrer et sortir de vos narines

3. Posez vos mains sur le ventre

4. Concentrez vous sur les points positifs de votre vie ( pratiquer la pensée positive )

5. Valorisez-vous : pensez à vos réussites

6. Respirez par le ventre, imaginez une lumière blanche qui provient du ciel et inonde tout votre corps. Cette lumière rentre  dans votre corps par votre chakra couronne (sommet du crâne).

7. Vos pensées négatives et maux du corps sortent de votre corps sous forme de poussière noire et s’envolent dans le ciel.

 

Rennouvellez ce rituel à plusieurs reprises, jusqu’a ce que vous sentiez une détente s’installer dans votre corps.

Partagez sur les réseaux !
error
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le:)

Aenean diam Curabitur Praesent eget mattis neque.