La guérison de l’enfant intérieur : Interview d’Anastasia AKHADOVA, sophrologue

La guérison de l’enfant intérieur : Interview d’Anastasia AKHADOVA, sophrologue

La guérison de l’enfant intérieur :

Interview d’Anastasiya AKHADOVA, Sophrologue

Anastasiya AKHADOVA

Aujourd’hui, je laisse la parole à Anastasiya AKHADOVA, Sophrologue de formation et auteure du blog : mapausesophro. Anastasiya nous parle de son métier, et notamment de sa spécialisation : “la guérison de l’enfant intérieur”

Elle est pour moi une très belle rencontre, elle m’a beaucoup appris, particulièrement sur le lien entre les maux physiques et psychologiques et de quelle manière nos émotions impactent notre physique.

Anastasiya est passionnée par son métier, par l’inconscient, les émotions ainsi que le développement personnel. Elle est également la créatrice de nombreux programmes audios pour vous accompagner au quotidien grâce à la sophrologie.

J’en profite pour la remercier chaleureusement de s’être livrée si spontanément et d’avoir répondu à toutes mes questions. 

Bonjour Anastasiya, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis avant tout quelqu’un de passionné par le bien-être et la psyché humaine. Coach bien-être et sophrologue, je crois profondément qu’il nous est possible de repousser nos limites et de vivre non seulement en accord avec l’Univers mais aussi avec la personne que nous sommes véritablement au fond de nous.

C’est cette vision d’harmonie intérieure et extérieure qui me guide dans ma vie personnelle et dans mon travail avec les clients.

Peux-tu nous parler de ton parcours ? Qu’est-ce qui t’a amené à devenir sophrologue ?

A l’adolescence, j’ai pris conscience de la puissance des émotions lorsque le stress croissant que je subissais dans mes études s’était traduit par des crampes musculaires douloureuses et des crises d’angoisse. J’ai réalisé que mes émotions positives ou négatives n’étaient pas dissociées de mon corps et qu’elles avaient un réel impact sur ma santé.

C’est alors que j’ai découvert tout d’abord la relaxation, puis la méditation et plus tard des disciplines psycho-corporelles telles que le Qi Gong, et j’ai commencé à accorder la priorité à mon bien-être.

Après un début de parcours professionnel dans le médical, j’ai décidé de revenir à ma passion et de me former à la sophrologie. Cette discipline était pour moi un mariage idéal entre toutes les techniques que j’avais déjà découvertes, et elle avait l’avantage d’être accessible au plus cartésien des occidentaux (7 ans en arrière, la méditation n’était pas encore très ancrée dans nos usages et suscitait la méfiance). C’est ainsi que j’étais devenue sophrologue.

Qu’est ce que la Sophrologie ?

La sophrologie est une technique thérapeutique créé dans les années 1960 par un neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo qui, après s’être initié aux disciplines occidentales et orientales telles que l’hypnose, le Yoga ou encore la méditation Zen, a condensé ses acquis en une approche accessible au monde occidental.

Elle combine des exercices respiratoires, des mouvements et de visualisation en un ensemble cohérent qui permet d’harmoniser le corps, le mental et les émotions.

Le nom « sophrologie » s’inspire du grec et signifie littéralement « la science de l’harmonie de l’esprit ».

sophrologue

Tu as une spécialité : la guérison de l’enfant intérieur, pourrais-tu nous en dire plus?

Bien-sûr. Il s’agit d’une méthode que j’ai développée à partir d’une technique connue outre-atlantique sous le nom de « shadow work » (littéralement « travail sur son ombre ») et qui s’inspire des travaux de Carl Gustav Jung. Jung était passionné par l’inconscient, et il a mis en évidence l’existence en chacun de nous d’une part d’ombre, celle qui garde nos expériences les plus douloureuses, nos pulsions les plus réprimées et plus généralement toute facette de notre personnalité qui n’a pas trouvé sa place au sein de notre famille, de notre cercle d’amis ou de la société. Jung était convaincu que toute guérison passait par la mise en lumière de notre ombre intérieure. J’appelle cette part d’ombre « l’enfant intérieur », non seulement parce que c’est moins effrayant pour mes clients de l’envisager ainsi, mais aussi parce que quand nous entrons en contact avec elle, nous retrouvons littéralement l’enfant que nous étions.

Notre enfant intérieur garde la mémoire des expériences traumatisantes et répétitives vécues dans l’enfance – des blessures. Ce peut être suite à un rejet, à une humiliation, à une injustice, à l’abandon ou à une trahison.

Mais je rencontre aussi des cas particuliers de blessures transgénérationnelles (transmises du parent à l’enfant) ou encore de blessure de l’enfant non désiré. Je classe aussi dans la catégorie des blessures les programmations familiales (ce qui est acceptable ou non dans cette famille), car elles nous poussent à renoncer à une part de nous-mêmes afin de « rentrer dans le moule » et représentent une forme de mutilation psychique.

Anastasia AKHADOVA sophrologue

Quelles types de pathologies rencontrent tes client(e)s?

Je ne parlerais pas de pathologies, mais davantage de défis personnels. C’est très varié : les maltraitances physiques ou morales subies dans l’enfance, les kilos émotionnels, les schémas répétitifs néfastes dans les relations amoureuses, l’auto-sabotage professionnel, les crises d’angoisse, une crise existentielle en cours telle que le divorce ou le deuil…

Sommes-nous toujours conscients de nos blessures d’enfance ? Quelles répercussions ces blessures ont-elles sur notre comportement ?

Certaines personnes se souviennent des traumatismes de leur enfance et connaissent l’origine de leurs blessures, d’autres l’ignorent. Il faut comprendre qu’une blessure n’a pas forcément pour origine un acte grave. Quelquefois, une simple phrase prononcée par un adulte peut nous marquer à vie.

Les blessures émotionnelles peuvent engendrer des schémas néfastes et répétitifs telles que le fait d’être attiré inconsciemment par des partenaires violents, le fait de se saboter dans sa vie affective ou professionnelle, tout comme elles peuvent être à l’origine de comportements auto-destructeurs (addictions, tabagisme, compulsions alimentaires etc.).

 

ben être enfants

Quels sont les bienfaits de la guérison de l’enfant intérieur et combien de temps faut-il patienter avant de ressentir les effets ?

La méthode que je pratique permet d’entrer en contact avec son enfant intérieur, de libérer la souffrance qui se loge au niveau de l’inconscient, de reprogrammer certains schémas comportementaux, s’il y a lieu, et bien-sûr de s’accepter en toute bienveillance. Pour la plupart des personnes, une à deux séances de guérison suffisent. Dans quelques rares cas où un travail de fond est nécessaire, les clients choisissent de consulter plus longuement.

La très grande majorité des clients ressentent une différence dans leur état intérieur dès la fin de la première séance. Plus généralement, les effets sont les plus marquants dans les deux premières semaines qui suivent une séance de guérison de l’enfant intérieur. C’est la période où l’on se rend compte qu’on ne réagit plus de la même façon face aux situations qui jusque-là posaient problème, que l’on se sent plus en paix, plus confiant. C’est aussi une période où l’on passe plus facilement à l’action pour changer sa vie.

Environ un mois après la séance l’inconscient se stabilise dans son nouveau fonctionnement et on aboutit à un nouvel équilibre, à une nouvelle version de soi.

Si tu devais partager ton meilleur conseil pour accéder au bien-être et à la sérénité, quel serait-il ?

Tendre vers l’acceptation inconditionnelle de soi-même.

Toutes mes expériences personnelles et professionnelles m’ont menée à la conclusion que c’est en acceptant pleinement ce que nous sommes, ce que nous vivons et ce à quoi nous aspirons au plus profond de nous-mêmes, que nous accédons à l’harmonie intérieure.

CONTACT

Anastasiya AKHADOVA,

Sophrologue et Coach Bien-être

Partagez sur les réseaux !
Comment bien pratiquer le Yoga avec des enfants ?

Comment bien pratiquer le Yoga avec des enfants ?

Comment bien pratiquer le Yoga avec des enfants ?

(et faire en sorte qu’ils aiment ca !)

enfant yoga

Les enfants sont stressés, c’est un fait. En effet, plus d’un tiers des 5-13 ans est en souffrance psychologique.

Les causes de ce stress ? Un environnement familial sous tension (parents eux-mêmes stressés par leur job), échec scolaire, problèmes relationnels à l’école, harcèlement… Bien sûr il existe différents degrés de stress chez nos enfants, mais quoi qu’il en soit, il reste un fléau des temps modernes… 

Même les plus petits y sont sensibles, dès la maternelle, qui ne s’est jamais entendu dire “dépêêêêêêêêêêêche-toi, on va être en retard à l’école! ” Alors, oui on a tous un rythme à tenir, mais en parallèle, il est important de prendre soin de soi, de sa famille et de se réserver des moments de détente avec nos loulous.  

Les professeurs de Yoga pour enfants ont cette philosophie de capturer le temps présent. Leur approche se fait par le jeu, ils amènent les enfants dans des positions de Yoga sans même qu’ils s’en rende compte !

Le yoga pour enfant est en plein essor ces derniers mois en Europe. Cette activité ludique apporte vraiment des bienfaits incroyables sur votre enfant.

On a tendance à s’imaginer que notre enfant ne tiendra pas en place lors d’un cours ou alors sera trop turbulent pour ce type d’activité. Détrompez vous, le yoga pour enfant n’a rien d’ennuyant ni statique, au contraire les enfants se retrouvent complètement dans leur élément.

Le Yoga amuse les enfants

Le Yoga pour enfant est une activité ludique. Tant que l’apprentissage passe par le jeu ils coopèrent complètement, il ne s’agit pas du tout de les contraindre ni de les forcer, au contraire. Ils s’amusent tout en se connectant à leur force intérieure.

Si vous ne connaissez pas le Yoga pour enfant ou le déroulé d’une séance, vous pouvez découvrir, dans un premier temps grâce aux vidéos que l’on peut trouver sur Internet. Je vous mets un lien en bas de cet article pour découvrir les vidéos de Marianne Provost, une professeure de Yoga Canadienne qui a fait de sa passion son métier.

Comment se déroule une séance de Yoga pour enfant ?

Tout comme les adultes, il est conseillé d’avoir une tenue confortable (leggings, jogging) pour pouvoir prendre la place nécessaire et faire tous les mouvements souhaités. Il est conseillé également d’avoir un tapis de yoga ainsi qu’une serviette (pour l’hygiène).

La prof de yoga leur fait faire des mouvements tout en racontant une histoire. Pour se baisser par exemple elle leur dira d’aller cueillir une fleur à leurs pieds, pour le souffle et la respiration elle leur indiquera de souffler fort sur un ballon… Les enfants vivent une histoire et s’imaginent acteurs de celle-ci pendant le cours de Yoga, de ce fait ils sont complètement dans leur monde (imaginaire).

Le Yoga détend les enfants 

La méditation, elle aussi a ses idées reçues dans le sens ou l’on s’imagine en tailleur perché en haut d’une montagne par exemple. En réalité, la méditation, c’est se vider la tête de toutes pensées. 

Les enfants, contrairement aux adultes vivent, dans l’instant présent. Il est ainsi beaucoup plus facile pour eux de pratiquer la méditation contrairement à nous. Il suffit de les guider dans la respiration profonde et ils se concentrent uniquement là dessus. Je le pratique souvent avec le plus jeune de mes enfants qui panique dès qu’il se blesse, je lui dis: ” Allez, on fait la respiration yoga” et il se met à arrêter de trembler et à respirer profondément. C’est magique ! 

yoga pour enfants

Les enfants sont stressés

 

On a tendance à sous-estimer cette réalité. En tant qu’adulte, on est souvent préoccupé finalement, par le travail, le rythme de notre quotidien, les soucis.

L’enfant, lui aussi a ses problèmes, et à son échelle, ils sont tout aussi importants que les nôtres. L’école reste une source principale de stress (relations avec les autres, notes, professeurs). Le yoga permet aux enfants d’évacuer le stress absorbé lors de leur expérience scolaire.

 

 

Passer du temps de qualité avec son enfant

Pour pratiquer le yoga pour enfants, vous avez 2 possibilités. Soit vous disposez de temps pour vous rendre aux cours : Il existe des cours uniquement pour les enfants, ou alors des cours parent/enfant. Si vous manquez de temps (c’est un peu mon cas), vous pouvez vous organiser des moments au calme, à la maison en famille pour le pratiquer ensemble (avec des programmes en vidéos).

Ces moments de détente sont vraiment des moments précieux pour votre enfant, d’une part, qui ne demande qu’à passer du temps avec vous, mais également pour vous. On a bien souvent l’impression que la vie défile et que l’on ne profite pas assez, mais c’est quoi  ” profiter ” en réalité ? C’est vivre l’instant présent, un bon moment et ancrer ce moment particulier et précieux.

Les bienfaits sur le physique : Ce que le yoga apprend à votre enfant

  • La méditation : Nous l’avons vu précédemment, le yoga est lié à la méditation et permet de désencombrer leurs petites têtes.
  • La respiration : bien respirer, ce que nous adultes ne savons pas faire (bien souvent). Une respiration profonde, régulière, qui évacue les tensions du corps.
  • La digestion : La respiration entraine par ailleurs une meilleure digestion
  • La souplesse : La pratique des mouvements en douceur
  • La connaissance de son corps : La prise de conscience de son propre corps, de l’espace

 

Pour accéder aux vidéos de Marianne Provost, professeure de Yoga pour enfants au Canada : CLIQUEZ ICI

 

yoga enfant
Tapis yoga bleu
legging yoga noir
legging mandala

Partagez sur les réseaux !
Les 3 principes du Yoga pour vous libérer de vos douleurs et vous apporter la sérénité intérieure

Les 3 principes du Yoga pour vous libérer de vos douleurs et vous apporter la sérénité intérieure

Comment le Yoga et la respiration peuvent-ils vous libérer de vos douleurs et vous apporter la sérénité intérieure ?

respiration yoga

Depuis quelques années, la pratique du Yoga a littéralement explosé en France, d’une part pour nous, adultes, mais également pour nos enfants. En effet, il permet notamment pour faire face au stress quotidien, aux angoisses, aux insomnies, au mal de dos, mais également pour faire travailler le corps et l’assouplir en douceur. 

Le yoga est une discipline semblable à une gymnastique douce engageant le corps et l’esprit dans une quête d’unité et d’harmonie intérieure. Nous allons découvrir dans cet article d’une part les bienfaits physiques, et d’autre part les solutions et les apports bénéfiques pour l’esprit.

 

La pratique du Yoga : Quelles répercutions sur notre corps ?  

 

Les multiples bienfaits du Yoga restent encore inconnus pour la majorité d’entre nous. Le Yoga peut soigner des maladies telles que l’hypertension, les problèmes respiratoires, digestifs, le mal de dos, les migraines. et bien d’autres symptômes encore. Il nous apporte ainsi par sa pratique régulière le moyen de gérer l’anxiété, le stress et d’améliorer notre ouverture et nos relations aux autres. Pour les enfants, la pratique du Yoga va permettre de les canaliser et améliorer leur concentration.

 

Effectivement, cette pratique d’origine Indienne vise à orienter, en premier lieu, les activités du mental. Cette méthode de relaxation universelle est abordable à tout âge par ses postures accessibles, et ce, peut importe sa condition physique. Les postures pratiquées en Yoga visent à créer des effets bien spécifiques sur une partie du corps, mais aussi sur le mental et l’émotionnel.

 

Le mot YOGA signifie « unir » et « relier », les adeptes du Yoga pourront ainsi commencer à relier et tous les aspects de leur être : les différents corps (physique, énergétique, émotionnel, mental et spirituel). En somme, tous les éléments nécessaires pour vivre en harmonie et être heureux !

 

En Inde, le Yoga est un mode de vie à part entière de par sa philosophie de vie incluant plusieurs principes :

 

  • L’attention portée à la respiration
  • L’entretien du corps par les exercices physiques
  • La méditation
  • La quête spirituelle
  • Une bonne hygiène de vie

 

position de yoga

Les 2 Techniques de Yoga pour soigner vos problèmes physiques

 

En premier lieu, la pratique du Yoga, de par ses différents exercices et postures, va permettre une détente physique par la libération des tensions, un assouplissement de vos muscles et va oxygéner votre corps.

 

1. Les Pranayamas : Les techniques de respiration en Yoga 

La respiration est primordiale en Yoga. C’est effectivement l’un des principe de base. 

En réalité, nous respirons habituellement de manière automatique et inconsciente. Or, en Yoga, le souffle « prâna »  et la respiration sont essentiels et ont de multiples effets bénéfiques sur le corps. L’inspiration se fera par ailleurs toujours par le nez et non par la bouche. Elle est importante pour l’équilibre énergétique car elle permet de faire circuler l’énergie vitale.

L’attention portée au souffle, les techniques respiratoires “pranayamas” musclent vos abdominaux  !

Les bienfaits d’une bonne respiration en Yoga :

  • Elimine les toxines : Elle permet de purifier l’organisme et de détoxifier par des « automassages » des organes produits par une respiration consciente, profonde et orientée. 
  • Améliore la circulation sanguine et permet également une meilleure oxygénation du cerveau, du sang et des muscles. 
  • Détend et régénère le corps : On évacue les tensions, les angoisses ainsi que le stress par le souffle. 
  • Favorise la guérison de nombreuses maladies.

 

2. Les Asanas : Les postures pratiquées en Yoga, les clés de la souplesse

 

Les Asanas sont les postures réalisées et tenues parfois plusieurs minutes. Elle sont dérivées de positions et de mouvements naturels réalisés par les animaux et portent d’ailleurs souvent leur nom.

Les Asanas ont un effet puissant sur le corps et l’esprit.

respiration yoga

Les effets des postures de yoga sur votre santé et votre corps :

  • Renforcer les articulations qui deviennent aussi plus mobiles.
  • Tonifier et affiner la silouhette grâce aux étirements pratiqués qui allongent, détendent les muscles et les renforcent.
  • Augmenter la flexibilité de la colonne vertébrale : Les postures renforcent les muscles qui soutiennent le dos. Idéal si vous avez mal au cou, à la nuque, aux épaules ou au dos.
  • Assouplir de nombreuses parties du corps (hanches, genoux, chevilles…) qui peuvent être tendues en lien avec le stress ou simplement car elles ne sont pas sollicitées fréquemment.
  • Améliorer la digestion par la respiration synchronisée avec les Asanas

Ainsi, en coordonnant la respiration et les postures, la pratique du yoga devient alors plus harmonieuse et transmet un équilibre énergétique à votre corps.

Tapis yoga bleu
legging yoga noir
legging mandala

Le secret de la guérison des blessures émotionnelles

En pratiquant le Yoga, vous allez pouvoir observer une diminution de votre stress quotidien et un certain détachement des choses qui vous empêchent de profiter pleinement de la vie. En effet, dans le monde occidental, notre journée type se résume à « courir après le temps ». Nous avons vu dans la première partie de cet article les 2 premiers piliers du Yoga : La respiration et les postures.

Le 3 ème pilier en Yoga est la méditation. Celui-ci va nous permettre de pratiquer entre autre, la méditation en pleine conscience.

La médiatation, ou concentration “Dharana”  cherche à stabiliser le mental en lui évitant de repartir systématiquement vers de nouvelles pensées. La pleine conscience c’est ramener toute son attention sur le moment présent et examiner les sensations ressenties à ce moment là précisément, canaliser son énergie et ses pensées.

L’approche et notre attitude mentale par rapport à l’environnement et les émotions va se modifier. La méditation améliore la concentration, la confiance en soi, permet d’avoir l’esprit plus clair. Elle diminuera l’anxiété, la dépression et permettra ainsi d’accéder à un meilleur sommeil.

 

Les bienfaits de la méditation et effets sur votre esprit :

 

  • Permet l’apaisement du mental et le lâcher prise
  • Booste la concentration en synchronisant les postures et le souffle
  • Permet d’acquérir un recul émotionnel

En résumé, la pratique du yoga permettra de vous octroyer une pause mentale et d’interrompre ainsi vos pensées, ressentir votre corps, et de prendre en somme un recul nécessaire sur les évènements de la vie.

Par ailleurs, au-delà de la pratique physique, le Yoga ouvre de surcroît un nouveau style de vie qui inspire à vivre plus sainement, à mieux s’alimenter et prendre davantage soin de son corps.

 

sangle de yoga rose
brique yoga bleue
chaussettes yoga noires

Partagez sur les réseaux !
Yoga pour enfant : Interview de Marianne Provost, professeure de yoga

Yoga pour enfant : Interview de Marianne Provost, professeure de yoga

Le Yoga pour enfant : Interview Marianne Provost, professeure de Yoga

Marianne Provost yoga

Il y a quelques semaines, j’ai découvert Marianne Provost grâce à sa chaine Youtube. En effet, étant moi-même amoureuse et pratiquante du Yoga, je recherchais cette fois-ci des cours adaptés à mes enfants, un peu plus ludiques que ceux pour adultes.

L’approche de Marianne m’a beaucoup plu, notamment car toutes ses séances se déroulent autour du jeu. Quoi de mieux pour interesser les enfants ? Ils ont tout de suite adhéré, oui même le plus turbulent ! Je vous laisse découvrir le Yoga pour enfants à travers les mots de notre experte en la matière : Marianne Provost.

Bonjour Marianne, peux-tu te présenter en quelques mots ?

 

Bonjour, je suis avant tout une maman. Je suis aussi professeure de yoga, de méditation et j’aime me proclamer activatrice de bien-être. Ma mission est d’accompagner les plus petits et les plus grands dans la gestion de leurs émotions afin qu’ils puissent vivre du bien-être au quotidien.

Peux-tu nous parler de ton parcours : Qu’est-ce qui t’a amené à pratiquer le Yoga  ?

 

Dans mon autre vie, j’ai occupé des postes en vente et en direction qui m’apportaient, évidemment, un grand lot de stress. Je me mettais quotidiennement une pression énorme sur les épaules pour être toujours la meilleure dans tout ce que j’accomplissais. Parfois même à m’en rendre malade…

Puis j’ai eu mes enfants et ma vie a pris un tournant. Je me suis mise à pratiquer davantage le yoga  pendant mon congé de maternité. C’est à ce moment que j’ai perçu et ressenti une réelle différence sur moi. Je me sentais bien, mon esprit était plus clair, j’étais plus calme et ce, malgré les heures en moins de sommeil. J’ai donc décidé d’aller approfondir ma pratique et de me former comme professeure de yoga.

 

 

cours yoga enfants

Tu es l’auteure du Blog : “Jesuisyoga”, selon ton expérience, comment procéder pour amener son enfant à pratiquer le Yoga ?

 

Je crois que la première des choses est de faire de ces moments de yoga, des moments pour vous. Que ces instants soient un moment privilégié que vous vous offrez avec votre enfant afin de connecter avec lui.

Ensuite, d’apporter le yoga comme un moment de jeu et de faire les mouvements et les méditations avec lui. Vous êtes son modèle ! Il faut aussi accepter que les cours ne soient pas parfaits ou complétés. Il faut laisser l’enfant évoluer à son rythme. Prenez le temps de souligner chaque avancement et réussite.

Finalement, je dirais que l’enfant, encore plus que l’adulte, a besoin d’une routine. Celle-ci lui permet de “décrocher’ plus rapidement et lui permet de comprendre dans quel état il doit être pour effectuer le yoga.

Je vous suggère donc, le plus possible, de faire la pratique toujours aux mêmes moments de la journée et de commencer avec de petites périodes de temps, mais que vous serez capable de respecter.

Est-ce possible de pratiquer le Yoga avec un enfant turbulent ou qui manque de concentration ? 

Certainement ! D’ailleurs, ce sont souvent ces enfants avec lesquels j’ai les meilleurs résultats. La clé, est la constance. On doit compter environ deux à trois cours avant que l’enfant soit habitué à la routine, au professeur et à son environnement. 

Il faut durant ces moments, l’encourager à poursuivre avec vous et profiter des moments de relaxation pour vous connecter avec lui. Le parent peut poser la main sur le dos ou sur les épaules de l’enfant pour l’aider à se détendre et à se déposer. Certains amis apprécient aussi se rouler dans le tapis. Ils se sentent de cette façon en sécurité et réconforté. 

 

Quels bienfaits la pratique du Yoga apporte-t-elle à l’enfant lui même, et au sein d’une famille ?

 

Le yoga aide l’enfant à mieux se comprendre. L’enfant apprend à reconnaître ses limitations physiques et ses émotions. Il apprend à les accepter et mieux les gérer. Le yoga lui apprend aussi l’importance de s’arrêter, pour faire le plein de bonnes énergies.  En famille, c’est prendre le temps de se retrouver ensemble et de se découvrir, de s’accorder un instant pour vivre un instant précieux ensemble. 

 

yoga enfants

Tu as conçu le programme “Yogini pour la vie”, de quoi s’agit-il ?

Yogini pour la vie”, c’est le résultat de plusieurs années de travail, d’essais, d’exploration et d’études que je partage avec les parents et éducatrices à la petite enfance afin qu’ils puissent vivre le bien-être au quotidien avec les enfants qu’ils accompagnent.  

Le programme propose 16 modules, tous reliés à une émotion. (ex: anxiété, stress, la confiance en soi, etc.) Dans chaque module, un cours de yoga ludique a été créé pour supporter l’émotion. On y retrouve aussi une méditation/relaxation, différentes capsules d’apprentissages pour vous donner des trucs et astuces, des outils pour vous aider à voir la progression, des histoires et des exercices.

Nous offrons même quatre conférences en ligne (webinaires) durant l’année offerte par des spécialistes de la petite enfance durant lesquelles il sera possible de poser ses questions. Tout est mis à la disposition du parent ou de l’éducatrice pour avoir les meilleurs résultats possibles.

 

 

Si tu devais partager ton meilleur conseil avec les parents de jeunes enfants, quel serait-il  ?  

“Votre énergie a un impact direct sur celui de vos enfants”. 

C’est souvent lorsque nous sommes plus fatigués, moins patients que les enfants sont les plus intenses. Dans ces moments, apprenez à tourner le regard vers vous et questionnez-vous: 

“Comment est mon énergie actuellement?”  Prenez le temps de respirer quelques fois et ajuster votre énergie. Vous remarquerez, souvent l’énergie de l’enfant s’ajustera aussi!

Je remercie chaleureusement Marianne d’avoir répondu à toutes mes questions, vous pouvez la retrouver sur son blog : Jesuisyoga , et vous pouvez également découvrir ses vidéos en cliquant ici.

 

Partagez sur les réseaux !
Yoga Vinyasa : Le yoga dynamique et tonifiant

Yoga Vinyasa : Le yoga dynamique et tonifiant

Le Yoga Vinyasa : Un Yoga dynamique et tonifiant

Yoga Vinyasa

Le Yoga Vinyasa est un style de Yoga dynamique, tonifiant et qui permet de muscler votre corps en profondeur. Non, le Yoga ne se résume pas à la méditation en position du Lotus. En effet, ce type de Yoga va faire taire les idées reçues du Yoga “plan plan” et trop lent tel que vous pouvez vous l’imaginer.

L’enchainement libre des positions couplées avec la respiration en profondeur permet malgré tout l’accès aux novices de cette discipline de tester ces séances… pas comme les autres !

 

 

Qu’est-ce que la pratique du Yoga Vinyasa va changer en vous ?

 

Le Yoga Vinyasa comporte tous les bienfaits d’une séance de Yoga classique. C’est-à-dire que l’on va retrouver les principes de base comme la respiration, les “Asanas” (positions) et la méditation.

D’une part, le Yoga développe la capacité de concentration, apaise le mental et aide ainsi à réduire le stress et l’anxiété. De surcroit, il développe au fil d’une pratique régulière une force intérieure et la confiance en soi.

D’autre part, la pratique du Yoga renforce l’équilibre, muscle le corps entier en profondeur et sculpte le corps dans sa globalité. Le fait d’allier les mouvements physiques avec la respiration permet vraiment de libérer l’esprit du flot de pensées dont il est continuellement envahi. Par ailleurs, la pratique régulière permet d’évacuer le trop-plein d’émotions  accumulées dans le corps.

“Le but premier du pranayama n’est pas la maîtrise de la respiration mais celle de l’activité mentale. La pratique du pranayama conduit à la faculté de concentration.”  Shri Mahesh

 

La principale différence avec le YOGA Ashtanga  

 

La différence majeure à noter en comparaison avec le Yoga Ashtanga duquel il s’inspire, réside dans l’enchainement des Asanas (positions).  En effet, le Yogi Ashtanga enchaine les positions dans un ordre bien précis et réfléchi, tandis que le YOGI Vinyasa à une liberté d’exécution et d’enchainement des postures et laisse libre cours à sa créativité. Par ailleurs, le Yoga Vinyasa a un rythme beaucoup plus soutenu, cependant il s’adresse tout autant aux débutants qu’aux confirmés.

La respiration, le souffle n’en restent pas moins au coeur des enchainements, je dirais même que la respiration réside au centre des postures effectuées. En effet, les Asanas se succèdent au rythme du souffle profond et régulier.

Yoga vinyasa

Comment le Yoga Vinyasa, développe la créativité ?

Ce type de Yoga est un yoga LIBRE. Il n’existe pas d’enchainement de postures prédéfinies. Les pré-requis seront en effet de connaitre un minimum de positions (Asanas) si vous le pratiquez seul. 

Les positions sont les mêmes que le Yoga Ashtanga. On retrouvera par exemple le Chien tête en bas, le Cobra, la position du Guerrier. Les Asanas sont très peu marquées, ou alors elles le sont par un temps d’arrêt relativement court.

yoga dynamique

A qui s’adresse la pratique du Yoga Vinyasa ?

 

L’avantage du Yoga en général est qu’il est accessible à tous. En effet le Yoga est réputé en tant que gymnastique corporelle douce couplée d’une respiration dont les bienfaits sont nombreux. Le Yoga Vinyasa est accessible aux novices dans le sens où il n’est pas nécessaire d’être expert en yoga pour participer à un cours.

Si vous ne tenez pas en place et craigniez la lenteur d’un cours de Yoga, alors oui foncez au cours de Yoga Vinyasa, vous n’allez pas vous ennuyer !

 

 

Partagez sur les réseaux !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le:)

mi, nunc tristique Nullam commodo nec Donec in